Recherche
 
Fermer
L'air du temps
Lettre d'information
KyzPr
Recopier le code :
199 Abonnés

 82726 visiteurs

 6 visiteurs en ligne

La lunaison Sagittaire débute le 18 décembre 2017 avec la Nouvelle Lune à 26°31, en conjonction quasi-exacte au Centre de la galaxie, encadrée par Vénus et Saturne, au trigone d’Uranus Bélier.

  • Lunaison Sagittaire
  • Thème et aspects

Le signe du Sagittaire symbolise notre perspective. Ce sont tous nos principes, ce que nous croyons vrai ou pas, bien ou mal, ce que nous pouvons concevoir et ce que nous comprenons, le tout nous donnant un certain angle de vue qui nous permet d’envisager l’évolution de notre vie.

Que voyons-nous à l’horizon ?

Jupiter, maître de cette lunaison, est en Scorpion, au carré de l’axe des Nœuds. Il est clair que notre perspective a besoin d’être réajustée afin de laisser libre champ à notre génie créateur.

Les films sont souvent une source d’inspiration pour moi. Cette Nouvelle Lune conjointe au Centre de la galaxie me fait penser à trois films que j’aime beaucoup:

Les vacances (The holiday) :

« Arthur Abbott : Au cinéma, il y a les rôles de star et les rôles de confident. Vous avez, ça j’en suis sûre, le rôle de la star, mais j’ignore pourquoi vous continuez à jouer le rôle de la confidente.
Iris : Vous avez raison, c’est vrai que d’habitude, on est la star de sa propre vie, c’est la moindre des choses! »

Retour vers le futur :

« Faut voir grand dans la vie ! Quitte à voyager à travers le temps au volant d'une voiture, autant en choisir une qui ait de la gueule! »

Et, surtout, Les dernières vacances (Vacances sur ordonnance). Notamment le « Livre des possibilités » de Georgia Byrd. Le jour où elle apprend qu'elle est atteinte d'une maladie incurable en phase terminale, elle décide de retirer toutes ses économies pour se payer les dernières vacances de sa vie et se permettra tout ce qu'elle s'était toujours refusée.

Notre expérience de la vie, en particulier les difficultés et tout ce qui nous a fait souffrir, a fait que nous avons balisé notre chemin avec des panneaux indiquant des sens interdits, des chaussées glissantes, des passages dangereux. La voie ainsi tracée semble être la plus sûre pour nous rendre à bon port.

Peut-être… mais, comme l’a dit Philippe Pollet-Villard :

« Dans un voyage ce n'est pas la destination qui compte mais toujours le chemin parcouru, et les détours surtout. »

L’énergie Sagittaire est celle du voyage, de la découverte, des expériences que nous vivons et qui ouvrent notre esprit, qui multiplient les possibilités.

La vie est un voyage et la destination est la même pour tout le monde. Faut-il en arriver à une dramatique extrémité pour décider d’enlever certains panneaux qui nous barrent le chemin? Au fil de notre vie, de notre expérience, nous évoluons. Si, sur certains aspects, nous avons fermé des portes, minés par la tristesse, le doute et l’incertitude, sur d’autres, nous avons acquis une meilleure compréhension, davantage de force, une plus grande souplesse, une plus grande envergure.

L’idée de cette Nouvelle Lune est d’ouvrir les portes fermées, de débroussailler les chemins laissés en friche, et de faire quelques détours, juste pour voir, en nous appuyant sur nos acquis, sur ce qui nous a réussi. Pourquoi est-ce que ça a réussi? La chance? Peut-être! Mais qu’est-ce qui fait que nous sommes à l’aise dans certains domaines? Quelle est notre approche? Quels sont nos préjugés quand nous nous engageons avec confiance?

D’ici le Premier Quartier, Saturne entre en Capricorne, le 20 décembre.

La précédente entrée de Saturne dans ce signe date de 1988 (mi-février à mi-juin, puis à partir de mi-novembre à février 1991). Les personnes nées à ce moment-là vont vivre leur premier retour de Saturne, période propice à un recadrage. De la même manière, si nous avons vécu un ou des événements marquants à ces dates, ils pourraient ressurgir. Plus précisément, ça pourrait être un événement différent mais une émotion similaire, qui fait en sorte que les décisions prises à cette époque, soient remises en question.

Ces décisions concernent la manière dont nous menons notre vie, tous les panneaux que nous avons posé depuis 30 ans. Si nous constatons que nous sommes dans une voie sans issue, ce transit de Saturne s’adresse tout particulièrement à nous!

Nous avons peut-être aussi mis de côté un projet parce que nous ne nous sentions pas prêt pour le mener à terme. Est-ce que ce projet refait surface? Qu’en est-il maintenant? Sommes-nous prêts?

L’action de Saturne se reconnaît assez facilement : soit, tout est bloqué, soit les portes s’ouvrent toutes seules au fur et à mesure qu’on avance. Si tout est bloqué, soit nous ne sommes pas sur notre chemin, soit nous manquons de maturité, de solidité intérieure. La main qui tient les rênes doit être ferme! Si les portes s’ouvrent toutes seules, pas d’hésitation, nous sommes solides et notre projet aussi! Alors, en avant!

Juste après le Dernier Quartier, le 9 janvier :

Vénus fera sa conjonction supérieure au Soleil et, pour l’occasion, Pluton sera également de la partie, en conjonction exacte au couple Vénus-Soleil. Arrivée à mi-parcours de ce cycle qui a débuté le 25 mars 2017, Vénus (nos valeurs et nos sentiments) devient plus mature. Est-ce que, comme moi, vous avez vécu des expériences désagréables en lien avec ce que dont vous pensiez avoir besoin, pour finalement arriver à vous dire : « En fait, ce n’est pas du tout ce que je veux! »? La conjonction de Pluton va probablement mettre un point final à certaines illusions que nous entretenons à propos de nous-même, de nos besoins.

Pluton, c’est la voie que nous avons bloquée avec, au moins, deux panneaux « sens interdit », des gyrophares, des fils barbelés, et peut-être même avec une barrière électrique. C’est cette voie-là qu’il faudra dégager et, comme vous vous en doutez, ce ne sera pas agréable… mais ça pourrait être bien moins angoissant qu’on ne se l’imagine. Nous aurons jusqu’au 26 octobre, date du prochain cycle Vénus-Soleil, pour le faire.

Cette lunaison nous met dans l’ambiance de 2018. Nous ne pourrons peut-être pas refaire le monde mais peut-être pourrons-nous refaire le nôtre? Sommes-nous prêts pour l’aventure?

Bonne lunaison !

Sabine smiley
16 décembre 2017

20171218nl.png

La précédente conjonction, à quelques secondes d’orbe, de la Nouvelle Lune Sagittaire avec le Centre de la galaxie a eu lieu le 18 décembre 1998.

Jupiter Scorpion est apex de l’axe des Nœuds et au trigone de Neptune Poissons.

Mercure Sagittaire rétrograde est au trigone du Nœud Nord Lion et au carré de Neptune Poissons.

ASPECTS DURANT LA LUNAISON

2017-12-18

Soleil Sagittaire

26°31

Conjoint

Nouvelle Lune

2017-12-20

Saturne

entre en Capricorne

2017-12-20

Vénus Sagittaire

24°38

Trigone

Uranus Bélier

2017-12-23

Mercure Sagittaire

13°00

reprend son mouvement direct

2017-12-25

Vénus Sagittaire

0°39

Conjoint

Saturne Capricorne

2017-12-26

Soleil Capricorne

4°47

Carré Lune Bélier

Premier Quartier

2017-12-28

Mars Scorpion

11°50

Trigone

Neptune Poissons

2017-12-29

Vénus Capricorne

5°38

Conjoint

Lune Noire Capricorne

2018-01-02

Soleil Capricorne

11°38

Opposé Lune Cancer

Pleine Lune

2018-01-02

Uranus Bélier

24°34

reprend son mouvement direct

2018-01-06

Mercure Sagittaire

24°35

Trigone

Uranus Bélier

2018-01-07

Mars Scorpion

17°55

Conjoint

Jupiter Scorpion

2018-01-08

Soleil Capricorne

18°36

Carré Lune Balance

Dernier Quartier

2018-01-09

Soleil Capricorne

18°57

Conjonction supérieure

Vénus Capricorne
(Vénus devient Hespérus)

2018-01-09

Vénus Capricorne

19°04

Conjoint

Pluton Capricorne

2018-01-10

Mercure Sagittaire

29°18

quitte sa zone de rétrogradation

2018-01-13

Mercure Capricorne

2°49

Conjoint

Saturne Capricorne

2018-01-13

Vénus Capricorne

24°37

Carré

Uranus Bélier

2018-01-16

Mercure Capricorne

7°38

Conjoint

Lune Noire Capricorne


Date de création : 16/12/2017 10:33
Page lue 478 fois

Vous êtes ici :   Accueil » Lunaison Sagittaire