Les planètes naines

Les planètes naines

ESPACE de RECHERCHE

En quête de compréhension du symbolisme des planètes naines.

C'est ici que je réfléchis à voix haute et vos commentaires sont les bienvenus !smiley

LES PENSÉES-CROYANCES

Notre cerveau est un gigantesque réseau de neurones qui émettent et reçoivent des messages électriques. Les connexions se font par l’intermédiaire de jonctions, les synapses. Les synapses qui sont le plus fréquemment utilisées ont un comportement plus réactif. Au fil du temps, nous utilisons presque toujours les mêmes circuits. Cependant, nous pouvons reconfigurer ces circuits par nos expériences.

Hauméa symbolise des pensées-croyances héritées de notre lignée, de notre environnement culturel, familial ou social, et de nos expériences, qui font que nous utilisons toujours les mêmes synapses et que ce sont toujours les mêmes circuits qui sont utilisés par notre cerveau.

Hauméa, c’est tous les : « ce n’est pas pour moi », « je suis une femme et on ne me prendra jamais au sérieux dans ce métier », « les gens comme moi doivent travailler dur pour avoir peu », « ce genre de femme n’est pas intéressé par les hommes comme moi », etc.

L’existence des autres circuits possibles finit par sombrer dans notre inconscient car nos expériences valident constamment les circuits les plus utilisés (forcément !). Et si, malgré tout, nous essayons autre chose, la plupart du temps, au cours du processus, nous nous reconnectons au circuit connu et nous revivons les mêmes problèmes inhérents à ce circuit, ce qui renforce la pensée-croyance que ça ne fonctionne pas !

Au natal, Hauméa indique le genre de pensées-croyances qui nous gardent sur les mêmes rails. Elle symbolise également le genre de pensées que nous pouvons générer pour nous concentrer sur ce que nous voulons. Hauméa est une source illimitée d’approvisionnement. La position en maison indique de quel approvisionnement il s’agit.

En transit, Hauméa va, à la manière de Pluton, nous obliger à activer d’autres synapses, pour utiliser d’autres circuits et ainsi reformuler notre pensée.

Un transit d’Hauméa dure près de 4 ans. Après le choc initial, il y a la prise de conscience (Uranus) de la pensée-croyance, puis la reprogrammation et, pour finir, l’utilisation consciente et continue de nouvelles pensées (activation de nouveaux circuits dans notre cerveau) qui vont nous permettre de concevoir notre vie différemment. La formulation (Mercure) de ce que nous voulons créer est plus aisée, car consciente et conforme à notre identité (Uranus).


GLYPHE ASTROLOGIQUE

12haumea.png

J'ai créé ce glyphe parce que, à ma connaissance, il n'en existe pas d'officiel.

En haut, le cercle qui symbolise nos pensées.

En bas, la croix qui symbolise la matière.

Pour les deux diagonales, en étudiant Hauméa, j'ai pensé à la fameuse citation : « Ce qui est en bas est comme ce qui est en haut, et ce qui est en haut est comme ce qui est en bas ».



MYTHOLOGIE

La mythologie hawaïenne se transmet oralement et, d'un orateur à l'autre, il peut y avoir quelques variations dans l'histoire. Cependant, les caractéristiques générales d'un personnage persistent même si celui-ci est présenté dans un contexte différent.

haumea_petit.jpg
Ainsi, en ce qui concerne Hauméa, elle est la déesse qui a donné naissance aux humains, en descendance directe des dieux ancestraux. Elle a vécu comme une femme sur Terre.

La déesse Hauméa est vénérée comme patronne de l'accouchement car elle a prescrit la technique pour aider la délivrance, pour un accouchement sans douleur.

Hauméa a plusieurs enfants qui ne sont pas nés naturellement mais qui sont issus de différentes parties de son corps. Il est dit qu'elle a donné naissance à d'étranges créatures bruyantes.

La planète naine Hauméa a deux satellites, lesquels ont reçu les noms de deux enfants de la déesse Hauméa :

Hi'iaka, déesse protectrice de Hawaii, des danseurs hula, du chant, de la sorcellerie et de la médecine. Hi'iaka a été conçue à Tahiti sous la forme d'un œuf. C'est sa sœur aînée, Pélé, qui a gardé l'oeuf avec elle jusqu'à la fin de son incubation. Hi'iaka est la sœur préférée de Pélé et la plus loyale, malgré leurs différents. Dans les histoires, elle venait souvent sauver sa grande soeur Pélé.

Namaka, déesse de l'eau et de la mer. Elle est en conflit avec sa sœur cadette Pélé, apparemment parce que Pélé a provoqué un incendie en restant trop près du feu du dieu Lono-makua. Suite à cet événement, Namaka a chassé sa sœur Pélé.

Hauméa est aussi la déesse de la fertilité, ce qui concerne autant la naissance des enfants que l'alimentation, dans le sens de l'approvisionnement en nourriture.

Selon les versions du mythe, elle possède un bâton qui attire les poissons ou un arbre qui est une source d'approvisionnement infaillible. Dans tous les cas, le bâton ou l'arbre se nomme Makalei.

Par renaissance, Hauméa change de la vieillesse à la jeunesse et retourne se marier avec ses enfants et ses petits-enfants.

Hauméa a donc un pouvoir créateur mais également destructeur. Quand elle évacue sa colère, elle provoque une famine sur la terre. Cependant, elle laisse une réserve de plantes alimentaires sauvages à ses serviteurs afin de les préserver.


Date de création : 05/06/2017 19:52
Page lue 203 fois


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Vous êtes ici :   Accueil » Hauméa