La lunaison Bélier débute le 28 mars 2017 avec la Nouvelle Lune à 7°37 Bélier, conjointe à Vénus rétrograde, au carré de Saturne Sagittaire.

L’énergie Bélier, c’est l’élan de la vie qui se déploie. Telle la montée de sève qui apporte les sucres nécessaires au redémarrage du métabolisme des bourgeons, l’énergie Bélier transmet la volonté et le désir de vivre. Ce désir est nourri par nos besoins, nos valeurs, ce qui nous plaît, ce que nous aimons, ce qui nous attire. La force de notre volonté pour acquérir ce qui nous « allume » est proportionnelle au degré d’importance que nous lui accordons et, dans certains cas, à l’estime de soi.

1703fleurs.pngQuand nous savons ce que nous voulons, quand nous avons un objectif, quand nous avons confiance en notre capacité à le réaliser, nous pouvons nous élancer et déployer notre énergie avec créativité, en surmontant les obstacles et en affirmant notre volonté.

La confiance du Soleil Bélier de cette lunaison n’est pas à son meilleur. « Chat échaudé craint l’eau chaude et froide ». Actuellement, nous pouvons être face à une situation ou à un choix, qui a plusieurs points communs avec une expérience passée et qui nous a laissé un goût amer. Suite à cette expérience, nous avons probablement jugé trop vite notre « erreur ». Le carré de Saturne à la Nouvelle Lune, même s’il est large, nous met en garde contre les jugements hâtifs. Il nous encourage à revoir le contexte et les circonstances qui nous ont amenés à faire ce choix. Les conditions passées sont-elles les mêmes que maintenant ? Qu’est-ce qui nous motive maintenant ?

La motivation, c’est Vénus, en pleine introspection dans son mouvement rétrograde en Bélier, et qui vient de débuter un tout nouveau cycle avec le Soleil (ce qui nous anime), le 25 mars. Porteuse de sa lumière et planète orientale du thème de la Nouvelle Lune, elle est notre guide pour redonner un sens à notre vie.

Tout, dans cette Vénus Lucifer Bélier rétrograde, parle de renouveau, de donner un nouvel éclairage sur nos besoins, sur nos goûts, sur nos valeurs, sur notre motivation, sur tout ce qui nourrit notre intérêt, sur la manière dont nous nous investissons dans notre vie, ce que nous investissons, combien et comment, que ce soit en temps, argent, énergie, etc.

Ceci implique de se débarrasser de préjugés sclérosants qui obstruent notre vision. Alors, retour en arrière et on compare les pommes avec les pommes. On s’assure également de bien identifier notre besoin, est-ce toujours le même? Peut-être même que cette « erreur » passée a été utile pour nous permettre de le préciser. Comme l’a si bien dit Mandela : « Je ne perds jamais, soit je gagne, soit j’apprends. ».

Dans cette perspective, Mars, maître de cette lunaison, est en Taureau au trigone de la conjonction Pluton-Ascendant Capricorne de la Nouvelle Lune. Si la conjonction de Pluton à l’Ascendant implique un travail en profondeur pour un important recadrage, Mars Taureau a toute l’endurance et la persévérance nécessaires. Il est plus qu’évident que la terre de notre vie a besoin d’être labourée, rien de mieux que Mars Taureau pour atteindre cet objectif!

On peut s’attendre à déterrer des choses qui ne nous plaisent pas du tout, notamment des angoisses enfouies profondément, ça fait partie du défi à relever. Le Bélier, c’est le courage, et si nous déterrons cette angoisse, c’est que nous pouvons la surmonter maintenant. Et puis, l’imposante présence du Feu Cardinal de cette lunaison nous donne toute la force, l’énergie et la volonté pour y parvenir.

On peut aussi s’attendre à de belles prises de conscience sur ce qui nous empêche d’aller de l’avant (nos préjugés). La triple conjonction Éris-Uranus-Mercure Bélier, toujours impliquée dans le carré en T avec Jupiter et Pluton, est hautement dynamique et très stimulante. D’autant plus que Mercure est entré dans sa zone de rétrogradation quelques heures avant la Nouvelle Lune (rétrograde du 9 avril au 3 mai). Il y aura sans aucun doute de la confusion mais elle doit surtout être considérée comme un atout puisque nos barrières mentales seront moins résistantes. Autrement dit, nous pourrons envisager plus facilement de nouvelles options.

Cette lunaison n’est pas reposante et comporte une bonne part de stress. Ce Mars Taureau, au sextile de Neptune et au trigone de Pluton, travaille aussi, et surtout, à revoir notre estime de soi. Comment nous évaluons-nous? Sur quels critères?

Avoir une bonne estime de soi est primordial pour aller de l’avant et faire les bons choix pour soi. Durant cette lunaison, nous allons travailler à défricher et labourer tout ce qui fait notre vie, afin de faire la part des choses entre ce que nous avons, ce que nous voulons et ce qui n’a plus sa place.

Nous avons le droit d’espérer et de vouloir le meilleur pour soi… et si jamais ça marchait?... Ça peut faire peur aussi, alors restons concentrés sur ce qui est essentiel pour soi et évitons d’anticiper dans le pire. Nous commençons l’écriture d’un nouveau chapitre. C’est le début et la vie nous appelle! Apprenons à suivre notre élan !

Bonne lunaison !

Sabine smiley
27 mars 2017

Thème et aspects de la Nouvelle Lune

20170328nl.png


 

Pluton est conjoint à l’Ascendant Capricorne et apex de l’opposition Jupiter Balance – Éris/Uranus/Mercure Bélier.

Mercure est entré dans sa zone de rétrogradation le 27 mars (rétrograde à partir du 9 avril).

Mars Taureau est au trigone de Pluton.

La conjonction Mercure-Uranus-Éris Bélier est au trigone de Saturne Sagittaire.

La Lune Noire moyenne Sagittaire est apex de l’axe des Nœuds.


Date de création : 2017/03/27 @ 14:34
Page lue 583 fois

La Lune

 834910 visiteurs

 21 visiteurs en ligne

Vous êtes ici :   Accueil » Lunaison Bélier