La lunaison Poissons débute le 9 mars 2016 avec la Nouvelle Lune à 18°56 Poissons qui est accompagnée d’une éclipse totale du Soleil.

  • Interprétation
  • Thème

Les éclipses de ce mois de mars 2016 se reproduisent aux mêmes degrés que celles du mois de mars 1997. Pour ceux qui ont vécu un événement ou un changement important en 1997 (au cours de l’année, pas forcément en mars), il serait intéressant de voir si vous pouvez faire un lien avec cette année. Plus précisément, voyez-vous un cycle qui s’achève… et donc un nouveau cycle qui débute ?

Pour ne pas être trop abstraite et pour illustrer mes propos, je vais vous parler un peu de moi, parce que je me sens concernée.

L’année 1997 a été très importante pour moi. Je me relevais d’une période très difficile, la plus dure de ma vie. Après les transits combinés de Saturne et de Pluton, tout ce qui n’était pas solide s’est effondré, tout ce qui n’était plus adéquat s’est terminé. Devant moi, un champ de ruines et 3 piliers, debout et intacts : ma famille, mes amis et mon travail. Je me suis appuyée sur ces piliers pour reconstruire ma vie, j’ai fait certains choix pour me concentrer sur ce qui était essentiel pour moi. J’ai donc mis certains aspects de ma vie de côté, volontairement.

Depuis 2 ans, j’ai le sentiment de fermer des boucles, plus ou moins importantes, mais toutes issues de la « grande » boucle qui a débuté au printemps 1997. Ce lien est très clair dans mon esprit. Ce qui est très clair également, c’est qu’il est maintenant temps pour moi de m’occuper de ces aspects de ma vie que j’ai mis en veilleuse durant ces 19 dernières années. Saturne, Uranus, Neptune et Pluton sont de la partie depuis plusieurs années et j’ai vécu quelques « décapages » mais rien de comparable à 1995. Ces décapages ont surtout permis de mettre en lumière ces parties de ma vie qui sont encore à développer. Alors, peut-être est-ce le programme des prochaines 19 années ?...

Les éclipses se font toujours à proximité de l’axe des Nœuds (voir cet article). Pour cette lunaison Poissons, la Nouvelle Lune est conjointe au Nœud Sud, encadrée par Chiron et Cérès. Jupiter est conjoint au Nœud Nord Vierge. Saturne Sagittaire est au carré du tout.

Le signe des Poissons symbolise le « tout ». C’est la fin d’une année zodiacale et tout ce que nous avons vécu depuis le printemps précédent, se retrouve ici, pêle-mêle : nos joies, nos peines et parfois nos chagrins, nos espoirs, nos désespoirs, nos illusions, nos désillusions, nos rêves.

L’Eau des Poissons est peuplée d’anges et de chimères. Qu’ils nous inspirent ou nous effraient, ils nourrissent notre imaginaire, nos peurs et notre foi. Cette eau qui recueille toutes les émotions de l’année zodiacale qui vient de s’écouler, est aussi la matrice de l’année suivante. Nous sommes imprégnés de tout ce que nous avons vécu. Nous avons assimilé certaines émotions, certains événements, certaines prises de conscience.

Et puis, souvent, d’une année à l’autre, comme un prisonnier qui a un boulet au pied, nous restons avec ce chagrin, cette plaie béante qui nous fait tant souffrir qu’elle nous brouille la vue et ajoute une touche amère sur tout ce que nous entreprenons.

1603_pardon.pngQue notre souffrance soit issue de la malveillance ou de l’inconscience d’autrui, ou d’un sentiment de culpabilité que nous éprouvons, ce qui est fait, est fait, et nous ne pouvons pas le changer. Accepter cette réalité est le premier pas vers la guérison. Selon les cas, il peut y avoir plusieurs autres pas à faire, mais, dans tous les cas, la seule chose qui apporte la guérison, c’est le pardon. Pardonner à l’autre ou pardonner à soi-même. Guérir, c’est cicatriser la blessure. La cicatrice sera toujours visible, elle fera toujours partie de soi parce qu’elle a contribué à définir qui nous sommes devenus mais elle ne nous fera plus souffrir. Le pardon est le baume qui apporte la paix et la sérénité, qui allège le cœur et redonne un bon goût à notre vie.

Cette lunaison Poissons est une période propice pour guérir les blessures du passé. Il est temps d’abandonner ce vieux film que nous visionnons constamment et qui alimente notre souffrance. Si nous ne voulons pas refaire les mêmes erreurs, ni nous laisser séduire par les mêmes chimères, il est temps d’abandonner les croyances que nous avons établies en lien avec cette souffrance.

Durant cette lunaison, il est probable que nous vivions des événements qui, d’une certaine manière, vont appuyer sur notre blessure, afin d’attirer notre attention sur les croyances qui contribuent à nourrir notre souffrance. Par exemple, ça pourrait être un événement qui rappelle celui qui a occasionné notre blessure, vécu par soi-même ou par un proche. Sauf que la situation est différente. Soit nous avons changé, soit ça ne nous concerne pas directement (si l’événement est vécu par un proche). Il convient alors d’observer attentivement ce que nous voyons, ce que nous ressentons, d’être très honnête avec soi-même, afin de saisir l’opportunité de redéfinir les règles de notre vie, pour qu’elles soient plus saines et favorisent notre expansion. Ceci avant d’entreprendre un nouveau voyage autour du zodiaque, quand le Soleil entrera en Bélier, à l’équinoxe du 20 mars.

On avance bien plus facilement sans boulet au pied. C’est une période idéale pour lever le voile sur les illusions que nous avons sur nous-mêmes, pour changer nos habitudes, pour redéfinir notre réalité.

Je nous souhaite le don du pardon.

Bonne lunaison!

Sabine smiley
05 mars 2016

20160309nl.png

La Nouvelle Lune est encadrée par Cérès, Chiron et le Nœud Sud.

Le tout forme un carré en T en étant opposé à la conjonction Jupiter-Nœud Nord Vierge, avec Saturne Sagittaire en apex.

Pluton Capricorne est au trigone de la conjonction Jupiter-Nœud Nord Vierge.

Neptune Poissons, maître de cette lunaison, est au carré de Mars et Saturne Sagittaire.

Saturne Sagittaire est au trigone d’Uranus Bélier.

Le carré Uranus – Pluton est toujours actif.


Date de création : 2016/03/05 @ 22:35
Page lue 2873 fois

La Lune

 865866 visiteurs

 25 visiteurs en ligne

Vous êtes ici :   Accueil » Lunaison Poissons