Le cycle de la lunaison

La lunaison Taureau débute le 26 avril 2017 avec la Nouvelle Lune à 6°27 Taureau.

J’ai pris du retard pour écrire le texte sur cette lunaison. Emportée par une vague de tristesse, je n’ai pas eu d’autre choix que de plonger dedans. J’émerge aujourd’hui alors que Vénus s’apprête à retourner en Bélier, dans quelques heures.

Conjointe à Chiron en Poissons, au moment de la Nouvelle Lune, et au carré de Saturne, Vénus, maître de cette lunaison, a mis en lumière une blessure profonde.

C’est le premier pas pour guérir : identifier ce qui fait souffrir et regarder cette douleur avec la plus grande conscience possible, sans faux-semblant, honnêtement.

Le second pas, c’est la compassion pour soi, accompagnée, la plupart du temps, par des larmes bienfaitrices. Elles nettoient la plaie des jugements qui n’ont aucune place dans le processus de guérison, du genre « de quoi je me plains, y’a bien pire » ou « c’est de ma faute » ou « je n’ai pas de chance » ou « je suis nul(le) » ou « je n’y arriverai jamais » etc.

Ensuite, le travail de guérison peut réellement commencer. Ça peut être long mais il faut bien commencer un jour quelque part. Cette lunaison Taureau propose de s’y mettre dès maintenant.

Le signe du Taureau parle d’amour, de l’amour de vivre, du plaisir de vivre, de cultiver notre vie, de se l’approprier, afin d’en savourer chaque bouchée. Je reprends ici une partie du texte que j’ai écrit sur mon autre site (astrologie.education) : Il y a une différence entre la vie et la survie (qui appartient au symbolisme du Bélier). Le sentiment d'insécurité matérielle ou affective oriente nos choix vers la survie. Nous n'aimons pas vraiment ce que nous faisons, mais nous choisissons de le faire car nous considérons que c'est dans notre intérêt pour assurer notre survie. C'est, à priori, le choix le plus raisonnable, dénué de passion (le Scorpion en face du Taureau).

La survie a, au mieux, un goût fade et, au pire, un goût très amer. Rien de très appétissant ! Dans la survie, nous n'investissons pas, nous thésaurisons, nous faisons des réserves « au cas où ». Ou nous nous unissons à une personne que nous n'aimons pas vraiment, uniquement dans le but de ne pas nous sentir seul (ou pour assurer notre survie matérielle). Le manque d'estime de soi participe également à ce choix.

Le goût de vivre se développe, c'est un apprentissage qui dure tout au long de notre vie, au fur et à mesure que la conscience de soi grandit. En apprenant à définir ce que l'on aime ou pas, en goûtant les différentes saveurs à notre disposition, nous pouvons choisir ce que nous voulons cultiver et nous investir dans notre vie. Ainsi, les choix à faire sont plus faciles... et le bénéfice est plus gratifiant.

Vivre, c'est impliquer son âme. C'est quand on dit d'une œuvre d'art : « l'artiste y a mis son âme » ou d'un texte : « il est senti » ou quand on fait quelque chose « avec amour ». C'est quand on est complètement investi dans ce qu'on fait et qu'on y met une part de soi-même. Quoi que ce soit, le résultat est unique, magnifique et délicieux.

La Nouvelle Lune a donc révélé un manque, un vide important ou un profond dégoût. C’est en lien avec notre Vénus natale, avec ce que nous aimons, avec nos valeurs. Quelques indications rapides :

Vénus Bélier aime entreprendre, l’action et la vitesse. Elle est attirée par les personnes qui manifestent ces qualités et qui savent s’affirmer.

Vénus Taureau est sensuelle, elle a besoin de toucher et de sentir. Elle est attirée par les personnes avec qui elle peut partager les plaisirs de la vie.

Vénus Gémeaux aime communiquer, échanger. Elle est attirée par les personnes avec qui elle peut avoir un véritable dialogue.

Vénus Cancer aime se sentir en famille, dans un cocon protecteur et chaleureux. Elle est attirée par les personnes avec qui elle peut tisser des liens « familiaux ».

Vénus Lion aime la noblesse, le beau, le brillant, le jeu. Elle est attirée par les personnes qui brillent dans leur domaine et qui savent exprimer leur créativité avec éclat.

Vénus Vierge aime se sentir en sécurité, rendre service, être efficace et performante. Elle est attirée par les personnes qui sont fidèles à elles-mêmes, donc fiables.

Vénus Balance aime la paix et l’harmonie, l’équité, le raffinement. Elle aime être en relation et est attirée par les personnes avec qui elle pourra négocier et vivre une relation paisible.

Vénus Scorpion aime passionnément et intensément. Elle est attirée par les personnes qui partagent cette passion de vivre et en qui elle peut avoir confiance.

Vénus Sagittaire aime voyager et explorer. Elle est attirée par les personnes avec qui elle pourra refaire le monde, …autour d’une bonne table, jusqu’à l’aube.

Vénus Capricorne aime la sobriété, l’intégrité et la simplicité. Elle est attirée par les personnes intègres avec elle pourra développer une relation durable.

Vénus Verseau aime l’originalité et la nouveauté. Elle est attirée par les personnes « hors-normes » voire excentriques, avec qui elle pourra partager un idéal commun.

Vénus Poissons aime la douceur, la musique, les anges. Elle aime se sentir en symbiose avec les autres. Elle est attirée par les personnes qui partagent la même sensibilité, avec imagination.

Cette lunaison propose de (re)définir ce qui nous convient et de faire en sorte de cultiver notre vie afin de l’obtenir. Ça signifie faire le tri entre ce que nous voulons conserver ou pas, changer d’habitudes, nourrir l’estime de soi, se laisser guider par notre goût, explorer, s’informer, communiquer. Même, et surtout, s’il s’agit d’une chose qui semblerait insignifiante ou ridicule pour les autres… Il n’est pas question des autres, il est question de soi.

Souvenons-nous du Petit prince et de sa rose.

Pour terminer, l’Ascendant de la Nouvelle Lune est en Lion. Cette semaine, j’ai lu la publication illustrée d’Armella, du site conscience-quantique.com. Son message est « Osons être magnifiques ! » et je crois que je ne pourrais pas le dire mieux :
 

1704magnifique.png

Bonne lunaison !

Sabine smiley
27 avril 2017

Thème et aspects de la Nouvelle Lune

20170426nl.png


 

Vénus, maître de cette lunaison, est sur le dernier degré des Poissons, conjointe à Chiron, au carré de Saturne Sagittaire. Elle retourne en Bélier le 28 avril.

La triple conjonction Éris-Uranus-Mercure rétrograde Bélier, forme un grand Trigone avec Saturne et le Nœud Nord Vierge.

Le Nœud Nord vrai entre en Lion le 9 mai, quelques heures avant la Pleine Lune du 10. Il séjourne dans ce signe jusqu’au 6 novembre 2018.

Mercure reprend son mouvement direct le 3 mai, quelques heures après le Premier Quartier.

Jupiter rétrograde Balance est toujours au carré de Pluton Capricorne.


Date de création : 05/06/2017 16:16
Page lue 251 fois

Vous êtes ici :   Accueil » Lunaison Taureau