Vous êtes ici :   Accueil » Vénus rétrograde

Du 25 juillet au 6 septembre 2015, Vénus rétrograde du tout début du signe de la Vierge (0°46) au milieu du signe du Lion (14°23).

Durant cette période, il y a convergence de plusieurs cycles qui arrivent à leur terme, nous permettant ainsi d'en débuter de nouveaux.

  1. Tous les 8 ans, Vénus rétrograde dans le même signe. La dernière rétrogradation de Vénus en Vierge-Lion a eu lieu durant l'été 2007.
     
  2. Tous les 2 ans, débute un cycle Vénus-Mars. Le cycle précédent a débuté le 7 avril 2013. Le cycle actuel a débuté le 22 février 2015 avec une première conjonction. Cependant, cette conjonction se reproduit encore deux fois : le 1er septembre et le 3 novembre.
     
  3. Tous les 32 ans, le cycle Vénus-Mars débute dans le même signe. Dans le cas présent, le précédent cycle en Lion a débuté le 19 septembre 1983 avec la conjonction à 23°29 Lion.
     
  4. Tous les 6 ans, la Lune Noire est conjointe au Noeud Nord et, depuis 1979, quand le Noeud Nord est en Vierge - Balance, donc tous les 18 ans, cette conjonction se joint à Makémaké. Ainsi, cette triple conjonction plus ou moins large, a eu lieu en 1979, en 1997 et en 2015 (fin mai à début décembre).

Le 1er septembre 2015, a lieu la deuxième conjonction Mars-Vénus à 14°55 Lion, alors que la Lune Noire, le Noeud Nord et Makémaké sont en conjonction très serrée (deux degrés d'orbe) au tout début de la Balance.

Ça signifie que, globalement d'ici le 1er septembre, nous terminons des cycles qui ont débuté en 1983, 1997, 2007 et 2013.
 

VÉNUS RÉTROGRADE : RENOUVELER L'AMOUR

marguerite.jpgVénus est le symbole de tout ce qui nous attache à la vie incarnée. La vie, c'est l'amour qui se manifeste sous des formes diverses et variées et tous les sentiments qu'il inspire. Avec notre Vénus, nous aimons la vie un peu, beaucoup, passionnément, à la folie ou pas du tout.

Vénus, c'est aussi notre capacité à estimer quelqu'un (y compris soi-même) ou quelque chose. Sur quelles valeurs nous basons-nous pour le faire? Quels sont nos critères d'évaluation?

Ce sont des questions importantes car elles déterminent nos choix ainsi que la qualité, le temps et toute l'énergie que nous allons investir pour nourrir et vivre l'amour dans nos relations, dans nos engagements et autres investissements.

Notre épanouissement en dépend principalement. Plus notre appétit de vivre est grand, mieux nous pouvons déployer nos racines et nous ancrer solidement dans la Terre pour en savourer les plaisirs.

Si nous manquons d'estime de soi, l'amour devient peur et notre capacité à évaluer est faussée, cela créé de l'insécurité affective et financière. Alors, pour compenser, nous cherchons à accumuler l'argent, les biens matériels, les marques extérieures de richesse, nous cherchons des marques d'affection à l'extérieur et nous payons le prix fort. Parfois nous exigeons que l'amour ait telle ou telle forme. Notre amour devient conditionnel et nous souffrons de solitude car l'amour ne se laisse imposer aucune limite ni aucune forme, il s'inspire et se vit, il est. En tentant de confiner l'amour dans une forme d'expression, nous ratatinons notre vie car elle ne peut plus se déployer, nos racines s'affaiblissent.

… mais la vie a plus d'un tour dans son sac et l'amour ne se laissera pas mourir comme ça !

Et cette année, comme énoncé au début de ce texte, il y a convergence de cycles qui s'achèvent. La vie a besoin d'amour et il est plus que temps de le renouveler, de lui redonner de la vigueur. L'amour est la plus grande force qui soit et, pour l'occasion, il a sorti toute son artillerie :

Mars : l'étincelle qui stimule le désir, qui donne envie d'aller de l'avant.

Jupiter : l'ardeur qui amplifie, qui fait se propager le feu.

Uranus : le coup de foudre pour un prince ou une princesse charmant(e), ou une amitié, une idée, un projet, un idéal, etc. C'est complètement inattendu et déstabilisant.

Tous les trois sont en signes de Feu et, durant tout le temps de la rétrogradation de Vénus, sont, ensemble ou à tour de rôle, en contact avec elle.

Qui ou quoi que ce soit, nous sommes foudroyés et emportés dans un tourbillon d'émotions contradictoires, déstabilisantes, peut-être même effrayantes... car l'objectif, représenté par Saturne Scorpion, est de quitter le modèle de vie qui était le nôtre jusqu'à maintenant, celui qui a été construit et consolidé par la peur et qui nous a confiné dans un espace pauvre et restreint.

Il faut bien tout ce feu pour surmonter la peur, il faut bien tout cet amour pour oser le faire.

Vénus n'est pas encore rétrograde mais elle est déjà en contact avec Jupiter, Uranus et Saturne. La foudre a peut-être déjà frappé, déclenchant de nombreuses émotions, intenses. Et, en ce début juillet, pour pimenter un peu plus notre vie, les aspects de Pluton au Soleil, à Mercure et à Mars, font ressurgir toutes sortes d'angoisses. Nous sommes nerveux et désorientés.

Et pour finir, la triple conjonction Noeud Nord – Lune Noire – Makémaké : c'est comme être irrésistiblement attiré vers un trou noir, avoir une peur de tous les diables d'y être anéanti et devoir faire un effort titanesque pour ne pas céder à la panique !

Nous sommes dans la dernière ligne droite pour terminer un laborieux parcours parsemé de tristesse, de perte de confiance en soi, de solitude et d'errements. Nous avons épuisé nos ressources dans notre volonté de survivre.

Il n'est plus question de survivre, il est question de vivre.

Actuellement, le coup de foudre (s'il a eu lieu) nous fait prendre conscience du trou noir et de son cortège d'angoisses. Mais au fait, est-ce vraiment un trou noir ? Ne serait-ce pas plutôt le reflet de notre peur la plus profonde ? Dans le cas présent, en Balance, on parle d'une rencontre.

La véritable rencontre qui établit le contact, l'étincelle qui met le feu aux poudres, c'est à la prochaine conjonction Vénus-Mars, le 1er septembre (autour de cette date).

Il se peut que ce soit une rencontre avec une autre personne, rencontre qui sera sans doute très enrichissante, à plusieurs niveaux. Mais ce sera surtout une rencontre avec soi-même car toutes ces angoisses que nous affrontons actuellement, tous ces espoirs qui naissent que nous osons à peine regarder de peur d'être déçus, la peur de souffrir encore, bref, tout ce qui est dans le trou noir, est le chemin direct vers notre Vénus et c'est Mars qui nous y conduit, avec tout le courage et la volonté de vivre qui le caractérisent.

Je nous souhaite une magnifique rencontre ! heart

Sabine smiley
12 juillet 2015


Date de création : 2015/07/12 @ 20:21
Page lue 2595 fois

Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...
Éphémérides (heure T.U.)
Lettre d'information
bMnfD
Recopier le code :
195 Abonnés

 865418 visiteurs

 22 visiteurs en ligne

Vous êtes ici :   Accueil » Vénus rétrograde
 
 

©astrocarillon.com - 2005 - 2017

Textes et design : Sabine Jeangérard

Thèmes conçus avec ZET 9