En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Politique de confidentialité.

Le coronavirus

Durant mon analyse du thème du 12 janvier 2020 (Réformer notre politique), pour le début du nouveau cycle Saturne-Pluton en Capricorne, il m’est apparu évident que nos sociétés avaient besoin d’un recadrage important. En fait, il n’est pas nécessaire d’être astrologue pour le constater mais la conjonction Saturne-Pluton accompagnée du Soleil, de Mercure et de Cérès, en Capricorne, indique que ce recadrage commence maintenant.

Je me demandais ce qui pourrait provoquer un tel changement… j’ai ma réponse !

C’est donc un virus qui a révélé notre interdépendance (Cérès) en se propageant d’un pays à un autre (depuis fin février, Jupiter a rejoint Saturne et Pluton en Capricorne), attaquant notre vitalité (le Soleil) et plus spécifiquement nos poumons (Mercure), nous obligeant à nous isoler (Saturne), ce qui amorce l’effondrement du système économique par l’arrêt forcé de la majeure partie des activités commerciales (conjonction Mercure – Saturne – Pluton Capricorne).

Et puis, mi-mars, la planète Mars a rejoint Jupiter, Saturne et Pluton, nous obligeant à réagir à cette attaque virulente. Les gouvernements ont imposé des mesures restrictives de plus en plus importantes pour arrêter la propagation du virus et protéger les vies. Nous sommes complètement dans l’énergie Capricorne.

En ce qui concerne le corps physique, Neptune symbolise le système lymphatique qui joue un rôle très important dans notre système immunitaire puisque les globules blancs, qui sont produits dans la moelle osseuse, nous protègent des infections en sécrétant des anticorps face à une menace. Mais, si les globules blancs ne reconnaissent pas l’agresseur (le coronavirus dans le cas présent), ils le laissent circuler et celui-ci peut se propager dans le corps. Bien sûr, à la suite de l’infection, si le système immunitaire fonctionne correctement et n’est pas affaibli, les anticorps appropriés vont être produits pour éradiquer le virus. Ainsi, Neptune symbolise l’infection elle-même et la guérison de l’infection.

Pour le thème établi à Greenwich, le 12 janvier, Neptune Poissons était en maison VIII. La maison VIII, associée au signe du Scorpion, est celle des transformations, des cycles de la vie, de la fin et du commencement. C’est aussi la maison des ressources collectives, du partage de ces ressources et, comme actuellement, du partage d’un virus. Dans cette maison, nous nettoyons ce qui est corrompu, ce qui ne fonctionne plus, ce qui menace la vie. Neptune en maison VIII indique un aveuglement, une sorte d’illusion collective, nous avons perdu notre passion de vivre. Nous sommes comme anesthésiés sous l’effet d’une drogue, avec un sentiment d’impuissance si grand qu’il nous laisse hébétés.

0-arcENciel.pngCe jour-là, Neptune n’est pas très aspecté mais il reçoit un carré de l’astéroïde Iris qui était en Sagittaire (ne pas confondre avec la planète naine Éris). Iris était la messagère des dieux, l’équivalent féminin de Mercure. Héra avait pour elle une affection sans bornes, parce qu'elle lui apportait toujours de bonnes nouvelles. Iris aidait aussi au soin et à la purification d’Héra, grâce à des parfums.

Quel est donc le message d’Iris ? En Sagittaire et en maison V, elle parle d’ouverture d’esprit et de déployer sa créativité, avec confiance, au-delà des préjugés. Nécessité fait loi et la menace de cette infection (le carré à Neptune) nous a déjà poussés à sortir de l’ornière, par exemple, quand c’est possible, en développant le télétravail. Nous n’en sommes qu’au début et Iris nous incite à garder espoir car nous sommes des êtres créatifs et résilients. Nul doute que nous trouverons le chemin vers une meilleure organisation de nos structures sociales.

Avez-vous vu tous ces arcs-en-ciel dans les fenêtres et sur les réseaux sociaux depuis qu’Iris a rejoint le Nœud Sud en Capricorne ? Devinez quoi, Iris est représentée par un arc-en-ciel ! L'arc-en-ciel est la trace du pied d'Iris descendant rapidement de l'Olympe vers la terre pour porter un message. On donne aussi à l'arc-en-ciel le nom « d'écharpe d'Iris ».

Et pour la suite ?

L’assainissement et la restructuration de nos sociétés va prendre du temps, beaucoup de temps, et même si nous parvenons à éradiquer le virus dans les prochains mois, les conséquences de ce que nous vivons actuellement auront un impact majeur.

À court terme, la période qui va de mi-août 2020 à fin janvier 2021 sera très active, en commençant avec la rétrogradation de Mars en Bélier qui sera au carré de Jupiter, Saturne et Pluton Capricorne. Début 2021, Mars Taureau sera conjoint à Uranus, au carré de Jupiter et Saturne Verseau. Le carré Saturne Verseau – Uranus Taureau se poursuit toute l’année 2021.

Ce sont des aspects tendus qui génèrent une énorme pression pour nous faire sortir de notre torpeur. Ils demandent de se tourner vers l’avenir pour bâtir un monde plus sain, qui correspond à des valeurs humanistes et bienveillantes pour tous.

Prenez soin de vous !

Sabine
28 mars 2020


Date de création : 28/03/2020 09:59
Page lue 1649 fois

Glossaire

Rétrogradation

La rétrogradation est le mouvement apparent d'une planète qui semble reculer. En réalité, progressivement, nous voyons la planète sous un angle différent. Il faut toutefois distinguer la rétrogradation des planètes qui sont à l'intérieur de l'orbite de la Terre (Mercure et Vénus) de celles qui sont à l'extérieur (à partir de Mars).

LIRE