haumea_lg.jpg

Hauméa

En hawaïen, Haumea se prononce : heou-mèya

 

MYTHOLOGIE HAWAÏENNE


 

Image : Omra-art

Source : http://www.sacred-texts.com/pac/hm/hm21.htm

La mythologie hawaïenne se transmet oralement et, d'un orateur à l'autre, il peut y avoir quelques variations dans l'histoire. Cependant, les caractéristiques générales d'un personnage persistent même si celui-ci est présenté dans un contexte différent.

Ainsi, en ce qui concerne Hauméa, elle est la déesse qui a donné naissance aux humains, en descendance directe des dieux ancestraux. Elle a vécu comme une femme sur Terre.

La déesse Hauméa est vénérée comme patronne de l'accouchement car elle a prescrit la technique pour aider la délivrance, pour un accouchement sans douleur.

Hauméa a plusieurs enfants qui ne sont pas nés naturellement mais qui sont issus de différentes parties de son corps. Il est dit qu'elle a donné naissance à d'étranges créatures bruyantes.

La planète naine Hauméa a deux satellites, lesquels ont reçu les noms de deux enfants de la déesse Hauméa :

  • Hi'iaka, déesse protectrice de Hawaii, des danseurs hula, du chant, de la sorcellerie et de la médecine. Hi'iaka a été conçue à Tahiti sous la forme d'un œuf. C'est sa sœur aînée, Pélé, qui a gardé l'oeuf avec elle jusqu'à la fin de son incubation. Hi'iaka est la sœur préférée de Pélé et la plus loyale, malgré leurs différents. Dans les histoires, elle venait souvent sauver sa grande soeur Pélé.
     
  • Namaka, déesse de l'eau et de la mer. Elle est en conflit avec sa sœur cadette Pélé, apparemment parce que Pélé a provoqué un incendie en restant trop près du feu du dieu Lono-makua. Suite à cet événement, Namaka a chassé sa sœur Pélé.

Hauméa est aussi la déesse de la fertilité, ce qui concerne autant la naissance des enfants que l'alimentation, dans le sens de l'approvisionnement en nourriture.

Selon les versions du mythe, elle possède un bâton qui attire les poissons ou un arbre qui est une source d'approvisionnement infaillible. Dans tous les cas, le bâton ou l'arbre se nomme Makalei.

Par renaissance, Hauméa change de la vieillesse à la jeunesse et retourne se marier avec ses enfants et ses petits-enfants.

Hauméa a donc un pouvoir créateur mais également destructeur. Quand elle évacue sa colère, elle provoque une famine sur la terre. Cependant, elle laisse une réserve de plantes alimentaires sauvages à ses serviteurs afin de les préserver.

Hauméa a été tuée par Kaulu qui a jeté des filets sur elle alors qu’elle dormait. Hauméa a été incapable de briser le dernier filet, celui utilisé dans la cérémonie du « déploiement de nourriture sur terre », l’objectif de cette cérémonie est d'assurer la nourriture pour l'année à venir.

Kaulu, dont le nom signifie "la croissance de plantes," est le célèbre voyageur qui vole le jardin des dieux de plantes cultivées, rompant ainsi la puissance de la déesse quand elle évacue sa colère, en retirant les plantes sauvages de la forêt, mais qui devra néanmoins avoir recours à de la nourriture végétale à certaines saisons de l'année lorsque les cultures arrivent à maturité.

Kaulu est aussi présenté comme étant un « dieu-filou », un escroc dont la force est dans les mains. Il trompe les esprits, les manipule, afin de gagner les plantes alimentaires.



Sabine
Mise à jour : 28 mars 2015


Date de création : 2014/06/14 @ 14:02
Dernière modification : 2015/03/28 @ 14:36
Page lue 3844 fois

Étape 1
Première étape de ma recherche pour intégrer les planètes naines dans le symbolisme de l'astrologie tropicale. Exploration de notre monde physique. (2013)
 
 
Étape 2

Théorie sur les 4 principes fondamentaux de la vie (2015)