Vous êtes ici :   Accueil » Les éclipses

Les Nœuds de la Lune et les éclipses (source Wikipédia)

L’orbite du satellite de la Terre, la Lune, est incliné d’environ 5° par rapport à l’écliptique (l’orbite du Soleil d’un point de vue géocentrique).

Vu de la Terre, l’orbite du Soleil et celle de la Lune se croisent en deux points. Ces deux points d’intersection se nomment des Nœuds : le Nœud Nord (quand le point de l’orbite se déplace vers l’hémisphère Nord) en face du Nœud Sud (le point de l’orbite se déplace vers l’hémisphère Sud).

noeuds.png

Quand une Nouvelle Lune ou une Pleine Lune se fait à proximité de l’axe des Nœuds, ça signifie que le Soleil et la Lune sont alignés sur l’écliptique, donc avec la Terre, par conséquent, il se produit une éclipse.

Comme la Terre et la Lune sont en mouvement, les Nœuds se déplacent aussi (dans le sens inverse du zodiaque). Tous les 19 ans environ, les Nœuds reviennent à la même position.

Les Noeuds de la Lune symbolisent la connexion de l’âme (le Soleil) et de son filtre terrestre (la Lune).

(voir cet article).
 

NOUVELLE LUNE - Éclipse du Soleil
Pour une éclipse totale du Soleil, il faut que ce soit une Nouvelle Lune. Vu depuis la Terre, la taille apparente de la Lune semble identique à celle du Soleil. Donc, quand la Lune est parfaitement alignée au Soleil dans notre angle de vue, elle le masque complètement et projette son ombre sur Terre.

EclSOL_totale1.png

Éclipse partielle, quand la Lune n’est pas tout à fait alignée sur l’écliptique, elle ne masque qu’une partie du Soleil.

EclSOL_partielle1.png

Éclipse annulaire, quand la Lune est un peu plus éloignée de la Terre et que sa taille apparente ne masque pas complètement le Soleil, on en voit le contour.

EclSOL_annulaire1.png

Éclipse hybride, c’est-à-dire que, selon notre position sur Terre, à l’endroit où se produit l’éclipse, nous verrons soit une éclipse totale, soit une éclipse annulaire.

EclSOL_hybride1.png

PLEINE LUNE - Éclipse de la Lune
Pour une éclipse totale de la Lune, il faut que ce soit une Pleine Lune. Dans ce cas, c’est la Terre qui projette son ombre sur la Lune.

EclLUNE_totale1.png

Il peut y avoir une éclipse partielle de la Lune, quand celle-ci est légèrement au Nord ou au Sud de l’écliptique.

EclLUNE_partielle1.png

Et aussi une éclipse pénombrale de la Lune, quand celle-ci est plus éloignée de la Terre et n’est pas vraiment dans l’ombre mais dans la pénombre, elle reste donc visible.

EclLUNE_penombrale1.png

Détails sur les éclipses de 2013 : http://www.webastro.net/forum/showthread.php?t=100899

Celle du 3 novembre 2013 présente deux particularités rares :

  • Elle est la première, du Saros solaire 143, a être hybride
     
  • Elle est de type H3 : elle commence comme une éclipse annulaire et finit comme une éclipse solaire (la plupart des éclipses hybrides sont annulaire-totale-annulaire).

Liste des 26 éclipses solaires hybrides de type H3 sur une période de 5000 ans

INTERPRÉTATION SYMBOLIQUE

Le Soleil symbolise notre âme, ce qui nous anime, notre lumière intérieure.
La Lune symbolise nos émotions, comment nous ressentons la vie.
 

Notre satellite n’émet pas d’énergie, la Lune capte une partie de la lumière du Soleil qu’elle réfléchit sur Terre. Symboliquement, avec nos émotions, nous captons une partie de notre lumière intérieure. Notre ressenti fait le lien entre notre volonté solaire et notre réalité terrestre. Ce qui rend nos émotions si déstabilisantes, parce que parfois elles sont incompréhensibles.
 

À chaque Nouvelle Lune, le lien Soleil-Lune se nourrit d’une nouvelle parcelle de lumière et, à la Pleine Lune suivante, nous pouvons l’intégrer.
 

Quand le Soleil est éclipsé (à la Nouvelle Lune), nous ne voyons que nos émotions, comme si nous étions déconnectés de nous-mêmes. Le Soleil nous montre là où nos émotions ne sont pas intégrées. Nous ne pourrons pas aller plus loin tant que nous n’aurons pas pris assez de recul… pour voir que le Soleil est toujours là. Il y a une peur, une angoisse, qui brouille notre vision. Notre point de vue nous fait prendre des vessies pour des lanternes. C’est cette peur qui doit être guérie.
 

Quand l’éclipse est totale, cette peur brouille totalement notre vision. Quand l’éclipse est partielle ou annulaire, notre vision n’est pas complètement brouillée mais nous devinons qu’il y a autre chose et nous pouvons mal interpréter ce que nous voyons.
 

Quant à l’éclipse hybride, elle symbolise, selon moi, une étape importante, le passage d’un chapitre à un autre, de notre vie. Chapitre plus ou moins important, mais qui marque une certaine étape sur notre chemin de vie.


Quand la Lune est éclipsée (à la Pleine Lune), nous n’avons pas la possibilité d’intégrer le message de la Nouvelle Lune précédente. Notre réalité terrestre nous préoccupe trop, nous ne sommes pas connectés à nos émotions. Il y a un vide, il n’y a plus de lumière pour nous guider dans notre nuit. Dans le meilleur des cas, nous pourrons reprendre ce programme avec la Nouvelle Lune suivante.
 

Cette incapacité est, bien entendu, plus grande quand l’éclipse est totale. Dans la pénombre, la Lune est quand même visible et, quand l’éclipse est partielle, nous pouvons intégrer une partie du message de la lunaison en cours.


Date de création : 2013/05/04 @ 15:29
Dernière modification : 2013/10/31 @ 21:03
Page lue 6480 fois

Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...
Éphémérides (heure T.U.)
Lettre d'information
n3fr
Recopier le code :
195 Abonnés

 865408 visiteurs

 25 visiteurs en ligne

Vous êtes ici :   Accueil » Les éclipses
 
 

©astrocarillon.com - 2005 - 2017

Textes et design : Sabine Jeangérard

Thèmes conçus avec ZET 9