En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Politique de confidentialité.
L'air du temps


Le 12 janvier 2020, Saturne et Pluton seront en conjonction exacte, à 22°47 dans le signe du Capricorne.

L’aspect exact ne se produira qu’une seule fois mais, en considérant 5° d’orbe, cette conjonction sera active de février 2019 à décembre 2020.

Une attention particulière devra aussi être portée au 17 mars 2019, date à laquelle Pluton sera au degré exact de la conjonction de 2020 (22°47), alors que Saturne sera à 19°02.

Le Capricorne

L’énergie Capricorne symbolise l’organisation. Elle permet de structurer et d’ordonner toutes les sphères de notre vie dans un tout cohérent, solide et durable. L’organisation implique la connaissance de tous les éléments qui constituent l’ensemble afin de les coordonner au mieux, ce qui veut dire : expérience, maîtrise, maturité, sens des responsabilités, sens des conséquences, discipline, intégrité, rigueur, autorité et exercice de cette autorité, fermeté, souplesse, bienveillance.

Le Capricorne symbolise tout ça et aussi, bien entendu, le contraire, quand un aspect est déficient ou inexistant : désordre, chaos, mollesse, rigidité, inconséquence, irresponsabilité, immaturité, abus d’autorité, manque d’autorité, altération, corruption, malveillance, laisser-aller, désinvolture.

Par extension, le Capricorne symbolise tout ce qui s’y rattache. Pour acquérir de l’expérience dans un domaine, il n’y a qu’un seul moyen : pratiquer ! Ce qui veut dire : prendre le temps de le faire correctement, faire des erreurs, recommencer, se tromper encore, recommencer encore, assumer ses erreurs, s’améliorer, intégrer tout ce que ça signifie, tenir compte du contexte. C’est ainsi qu’on devient maître et que le mouvement est fluide, souple. C’est comme un gymnaste qui enchaîne les figures avec une telle souplesse, une telle facilité apparente, qu’on a peine à imaginer tous les efforts, tout le temps passé à pratiquer, toute la rigueur et la discipline qu’il a fallu pour arriver à ce résultat.

Saturne

Saturne, maître du Capricorne, véhicule ce symbolisme et le met en action à travers les aspects faits aux autres planètes. Dans notre thème, il indique là où nous avons besoin d’acquérir plus d’expérience, pour que chacun s’approprie sa vie et en devienne le maître.

Pluton

Pluton est une planète naine. À ce propos, j’aimerais préciser que l’adjectif « nain » n’a rien de dégradant et ne dévalue, en rien, la qualité de la planète. Une personne de taille naine est-elle moins importante qu’une personne de taille standard ?

Pluton symbolise la force intérieure qui affermit la volonté pour surmonter les angoisses qui nous empoisonnent, qui nous barrent la route, qui nous font faire de longs détours, de lourds sacrifices, des concessions préjudiciables, et qui nous retirent le pouvoir de vivre pleinement notre vie. Dans notre thème, Pluton indique ce qui nous angoisse le plus et là où nous avons besoin d’affermir notre volonté, en développant notre force intérieure. L’objectif est de savoir pourquoi on fait ce qu’on fait, et que rien ni personne ne nous fera dévier de notre route.

Conjonction Saturne – Pluton

Le cycle Saturne – Pluton dure entre 31 et 37 ans. La précédente conjonction a eu lieu le 7 novembre 1982 à 28° Balance.

Une note particulière pour les personnes nées en 1982, notamment de fin août à fin novembre, et qui vivent, en même temps, le deuxième carré croissant de Saturne à Saturne natal et le carré croissant de Pluton à Pluton natal ! Ces deux aspects (que tout le monde vit) ont généralement lieu séparément, et marquent des étapes importantes dans la vie d’un individu, en termes de maturité et de force intérieure.

Les personnes nées dans la deuxième partie de 1982 ont donc un défi plus grand à relever. Ça veut dire des obstacles plus grands. MAIS il convient de rappeler que les personnes nées avec une conjonction Saturne-Pluton ont déjà une grande force en elles et que cette force s’est probablement déjà manifestée de multiples manières, sans doute désordonnée, car à l’état brut. Votre vécu de 2012 devrait vous donner un bon indice sur les enjeux actuels.

Quoi qu’il en soit, pour tout le monde, nous aurons, durant 2019, des « alertes ». Soit une lumière rouge qui s’allume pour dire : « Ça, ça marche plus du tout. C’est à réformer ». Soit une lumière verte qui dit : « Tu es prêt(e), vas-y ! »… et on est tétanisé parce que là, juste à l’entrée du chemin, il y a cette angoisse qu’on a soigneusement évité d’affronter jusqu’à maintenant et on ne peut plus se dérober.

Au niveau collectif, la conjonction de 1982 parlait, entre autres, d’équilibre social… On est loin du compte ! Vu d’aujourd’hui, on pourrait dire qu’il s’agissait de mettre en place différentes réformes dans l’administration gouvernementale afin que tous les citoyens concernés soient traités équitablement, et vivent dans une société paisible, en harmonie. Au niveau international, favoriser l’entente, la négociation et le respect entre les nations. Idem pour l’environnement.

… je suis en train de pleurer…

Bien sûr, des avancées ont été faites dans différents domaines, il y a eu des prises de conscience. Mais que dire de l’équilibre social ? Ces deux mots vont-ils encore ensemble ? C’est l’un des enjeux majeurs de la conjonction de 2020.

De mon point de vue, le principal problème vient du fait que nous ne savons toujours pas gérer le fait que nous vivons de plus en plus longtemps, que nous sommes de plus en plus nombreux (7,6 milliards début 2019). Une réforme en profondeur est nécessaire, une réorganisation globale qui permettra à chacun de vivre dans des conditions décentes, dans un environnement sain et une société prospère.

Ça demande, sans aucun doute, des efforts considérables, du temps, et, surtout, une volonté sans faille pour garder le cap, tout en restant suffisamment souple pour s’adapter.

Ça demande aussi de créer des liens entre les individus et entre les nations. Nous n’avons plus le luxe de nous ignorer les uns les autres. Pour améliorer la gestion sociale, il est nécessaire de prendre en considération l’autre, les autres, afin de tenir compte de tous les paramètres de la problématique.

Les murs, les attitudes conservatrices, le protectionnisme, la rigidité, les politiques abusives, qui sont des attributs du Capricorne, étouffent et restreignent le droit de vivre décemment.

Pour mémoire

Le cycle Saturne – Pluton, qui va débuter en janvier 2020, marquera nos vies pour les 30 prochaines années, dans le sens de la mise en œuvre de réformes bénéfiques pour l’ensemble de la communauté humaine et de chaque individu qui la compose, ou de restrictions de plus en plus dures qui ne favorisent qu’un petit groupe, au détriment du plus grand nombre, et qui dégradent notre petite planète. Faut-il rappeler que nous vivons tous dessus ?

Alors, que dire de plusieurs nations qui vont bientôt vivre le retour de Pluton ? Pluton met environ 250 ans pour faire le tour du Soleil, et du zodiaque. L’espérance de vie humaine n’étant pas aussi longue, aucun humain ne vit cet aspect. C’est donc un aspect qui concerne la collectivité.

Le bal commence avec les États-Unis, nés avec la déclaration d’indépendance du 4 juillet 1776, et Pluton à 28° du Capricorne. La guerre d’indépendance a débuté le 19 avril 1775, Pluton était à 27°Capricorne et revient à cette position dès 2021.

Dans les années suivantes, avec Pluton en Verseau, plusieurs pays ont changé de forme de gouvernement. Je ne connais pas toutes les dates, mais il y a la révolution française, le 14 juillet 1789, qui fait passer la France de monarchie à république. Retour de Pluton en 2034, avec Pluton à 19° du Verseau.

Ce qui sera mis en place durant les 30 prochaines années aura un impact majeur sur l’évolution de l’humanité.

Une des caractéristiques de notre époque, c’est de vivre dans l’instant, sans réelle vision à long terme. On tente de régler un problème quand il se présente, sans chercher à comprendre ni pourquoi ni comment c’est arrivé. C’est équivalent à mettre un pansement sur une plaie, sans se préoccuper d’une possible infection ou de la source du problème, et encore moins des conséquences. Ce qui appartient aussi au Capricorne.

Il y a donc les décideurs, qui prennent bien soin de ne prendre aucune décision importante, et les autres qui se disent qu’ils sont trop petits, que les actions qu’ils pourraient entreprendre seraient comme donner un coup d’épée dans l’eau.

Le Nœud Nord Cancer demande de sortir d’un isolement malsain, de tisser des liens avec les autres, comme les membres d’une famille ou d’une équipe, peu importe la manière, du moment qu’il y a une « attention » qui est portée à l’autre. Chaque joueur a un rôle à jouer et tous les rôles sont importants parce qu’ils contribuent à la pérennité du groupe.

C’est ensemble que nous pourrons construire un monde meilleur. Pour ça, il est primordial d’énoncer correctement le problème, car c’est de cet énoncé que la solution sortira.

On pourrait plutôt parler d’une problématique qui contient plusieurs problèmes qui sont tous reliés. Par exemple, en vrac : la santé, la vieillesse, l’écologie, le système économique, le transport, l’éducation, les conditions de travail, le logement… en fait, tous les domaines de vie. Comment faire pour coordonner le tout dans un ensemble cohérent, sain et durable ?

C’est la grande question de cette conjonction et il faut toute la conviction et la force de Saturne et de Pluton pour sortir de la funeste impasse dans laquelle nous sommes embourbés.

Sabine
26 janvier 2019


Date de création : 26/01/2019 14:15
Page lue 392 fois


Réactions à cet article

Réaction n°5 

par Christine_ le 02/02/2019 18:20

Très bel article. À méditer. Merci Sabine

-------

Merci Christine ! smiley


Réaction n°4 

par Guylaone le 27/01/2019 21:13

Très intéressant... plusieurs  heures de réflexion.  Merci Sabine.

-------

Merci Guylaine !  smiley


Réaction n°3 

par Daniele le 27/01/2019 16:16

Merci Sabine pour ce texte inspirant et très très juste !!!

--------

Merci Danièle ! smiley


Réaction n°2 

par colette_grisoul le 27/01/2019 11:32

J'ajoute ma voix d'autant plus que cette conjonction me touche personnellement sur mon ascendant Capricorne!!! Merci de votre éclairage.  Colette

-----

Merci Colette ! smiley


Réaction n°1 

par Isabelle le 27/01/2019 08:06

Un très bel article, merci beaucoup Sabine...

----------------------------------

Merci Isabelle ! smiley