Vous êtes ici :   Accueil » Astrologie tropicale

Ce que nous savons sans le vivre

ici00lactee.png

Crédit photo : NASA

Ceci est une illustration de notre galaxie, la Voie Lactée. Les trois anneaux ont été découvert assez récemment et seraient des restes d'étoiles anciennes.

Nous vivons dans un bras de cette jolie spirale et j'ai beau savoir que c'est une réalité, je n'arrive tout simplement pas à m'imaginer faire partie de ce magnifique ensemble ! Et vous ?

Je ne l'ai jamais vue, de l'extérieur. Je ne sens pas son mouvement. Je sais que je vis là parce que les scientifiques le disent. C'est un fait avéré... Mais ça reste intellectuel, ce n'est pas incarné.

À l'intérieur de la Voie Lactée, notre étoile, le Soleil, et les planètes et autres objets qui gravitent autour d'elle, dont notre Terre. L'illustration ci-dessous est une partie d'un montage trouvé sur Wikipédia. Je vous suggère de voir l'image entière (en haute résolution), c'est très bien fait !

ici01systsol.png

Ce que nous vivons sans le savoir

Notre système solaire est plus présent, plus incarné, que notre galaxie, même si je ne l'ai jamais vu de l'extérieur (depuis l'espace), je vois les étoiles dans le ciel, je peux suivre leurs mouvements. Elles sont vivantes, présentes dans ma vie, incarnées. ici02ciel.png
ici03zodiaque.png

Ainsi, Hipparque, astronome grec du deuxième siècle avant J.C., a eu l'idée de tracer un cercle dans le ciel en se basant sur les positions des constellations de l'époque, afin de suivre le mouvement du Soleil. Ce cercle est composé de 12 segments de 30 degrés, et chacun porte le nom de la constellation sur laquelle il se trouve... à ce moment-là. En effet, ce repère fixe lui a permis de constater que les constellations bougent. Il y a un décalage d'environ 1° tous les 72 ans.

Ce repère fixe est nommé "zodiaque tropical" car il est construit à partir de la Terre, pour la Terre. Plusieurs repères géographiques et temporels sont issus de ce zodiaque (voir ici), notamment les Tropiques du Cancer et du Capricorne.

LES ASTRES INCLINENT MAIS ILS N'OBLIGENT PAS

L'Être humain a toujours voulu savoir ce qui allait lui arriver, ce que le sort lui réserve, connaître son destin. De manière générale, je pense nous sommes tous conditionnés, soumis, à une forme de déterminisme, que tout est déjà écrit quelque part, par un être supérieur, notre créateur. Le mystère qui entoure encore l'origine de notre existence, associé aux souffrances que nous vivons, nourrit cette conception de la vie. Alors, pour nous prémunir ou nous préparer, pour continuer d'espérer, nous essayons de comprendre et d'interpréter le monde qui nous entoure.

Après avoir eu peur que le ciel ne nous tombe sur la tête, nous avons commencé à l'observer. C'est au cours du deuxième siècle que s'établissent les bases de l'astrologie, telle que nous la connaissons aujourd'hui en occident.

Tout en différenciant nettement l'astronomie de l'astrologie, Ptolémée s'est intéressé à l'une et à l'autre. Il est l'auteur du "Tetrabiblos", considéré encore aujourd'hui comme une référence. Dans cet ouvrage fondateur de l'astrologie moderne, Ptolémée s'efforce d'aborder l'astrologie avec un esprit scientifique. Il expose les traditions sur lesquelles se fondent les prévisions astrologiques, mais souligne cependant l'importance du libre-arbitre : «Les astres inclinent, mais ils n'obligent pas. » (source : www.larousse.fr)

Le Tetrabiblos

sur le site de l'Échelle humaine

Nous vous offrons la possibilité de consulter sur la toile cette œuvre majeure de l'histoire de l'astrologie, dans une traduction du Chevalier de Bourdin, lettré du XVII e siècle, et donc libre de droit. On trouvera ce texte tel qu'il fut traduit par le Chevalier, bien que nous ayons modernisé l'orthographe à bien des endroits pour la commodité de votre lecture. Nous avons aussi arrangé la ponctuation afin d'aider le lecteur habitué seulement à la phrase contemporaine. Que l'on sache également que Le Chevalier de Bourdin se réfère à des versions latines du texte de Ptolémée. Pour lire Ptolémée dans une traduction d'après le texte grec, on se tournera plutôt vers le travail de Pascal Charvet aux éditions Nil.



Ptolémée s'appuie sur les travaux d'Hipparque. Ce cercle est nommé "zodiaque tropical" car il est construit à partir de la Terre, pour la Terre. C'est un système géocentrique (la Terre est le point d'origine, au centre). Tropique signifie "tour", une année tropique est l'intervalle de temps qui s'écoule entre deux passages du Soleil au point vernal.

Ainsi est née l'astrologie tropicale car elle est basée sur le zodiaque tropical. Étymologiquement, tropical vient du mot "tropique" lui-même issu de "trope" qui signifie "métaphore". Zodiaque signifie "être vivant".

Le symbolisme astrologique est une métaphore de notre monde et de tout ce qui est vivant.

L'astrologie tropicale me semble plus cohérente pour la compréhension de notre vie sur Terre, puisque la Terre est le point de référence, le point d'origine. Le fait que notre compréhension de ce qui nous entoure, de notre vie, soit hautement conditionnelle à ce que nous pouvons concevoir et sentir vivant en soi, est une première interprétation symbolique. C'est à la base de l'interprétation de l'astrologie tropicale : tout est relatif. Par conséquent, le symbolisme ne peut s'interpréter que dans un contexte concret.

Pour étudier un individu, sa vie, l'astrologue utilise ce dessin qui est une représentation du zodiaque tropical. L'astrologue interprète ce que vit l'individu, pas la perception de son voisin ! L'individu est le point d'origine de sa propre vie, il en est le centre... et son voisin a sa propre carte du ciel.

Nous vivons tous dans la même galaxie, dans le même système solaire, sur la même planète, et pourtant, la réalité de chacun est différente...

astropicale.png


Date de création : 2012/09/03 @ 14:30
Dernière modification : 2013/06/16 @ 07:56
Page lue 7557 fois

Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...
Éphémérides (heure T.U.)
Lettre d'information
6bNE
Recopier le code :
195 Abonnés

 865856 visiteurs

 23 visiteurs en ligne

Vous êtes ici :   Accueil » Astrologie tropicale
 
 

©astrocarillon.com - 2005 - 2017

Textes et design : Sabine Jeangérard

Thèmes conçus avec ZET 9